City of Justice

Barcelone (ES)

City of Justice

Barcelone (ES)

année de mise en œuvre

2005 – 2011

catégorie

Espaces publics

surface

230,000 m2 (Neuf immeubles de bureaux et une place publique)

Le projet City of Justice situé aux abords de Barcelone combine une architecture moderne robuste. Toutes les activités judiciaires des communes de Barcelone et L’Hospitalet se concentrent dans un complexe immobilier sur un seul site. Les locaux des anciennes casernes militaires du boulevard Gran Via semblaient constituer le meilleur emplacement pour ce faire. Ce complexe immobilier conçu par les cabinets David Chipperfield Architects et b720 de Barcelone est le résultat d’un concours d’urbanisme. Il est composé de 9 bâtiments, dont 4 sont reliés entre eux par un atrium.

Le programme constructif est composé de volumes massifs positionnés avec soin intégrés de manière optimale à l’environnement. Ils forment des espaces, des passages et des accès urbains intéressants en relation avec les artères principales. L’aspect de ce complexe est renforcé par son expression abstraite et épurée ainsi qu’à son choix inattendu de béton coloré.

Au cours de ce projet, nous avons été confrontés aux difficultés liées au climat de la ville de Barcelone : la chaleur, le revêtement, la réflexion du soleil et l’effet d’écran, l’entretien minimal prévu et l’accessibilité requise pour les pompiers. La géométrie des bâtiments et leur implantation étaient si imposantes qu’il nous est venu l’idée d’éviter un dialogue direct avec les termes du projet pour rechercher une réponse crédible basée sur une architecture robuste.

Les groupes d’arbres sécurisent un petit espace sous leur couvert et concrétisent simultanément un lien avec l’environnement bâti dans sa globalité. Pendant 6 mois de l’année, les piétons se protègent du soleil de plomb sous les cimes des arbres. Cela crée des lieux de rencontres où les gens se donnent rendez-vous, discutent, ou se reposent. La densité de plantation et le panache de qualité des févriers d’Amérique (Gleditsia triacanthos) offrent une lumière légèrement tamisée. Il semble que cette forêt urbaine ait émergée du pavage des rues.