Jardin privé Kapellen

Kapellen (BE)

Jardin privé Kapellen

Kapellen (BE)

année de mise en œuvre

2006 – 2012

catégorie

Jardins privés

surface

89.500 m2

Cette propriété du Nord d’Anvers est historiquement appelée « De Wilden Hoek » (le coin sauvage). Elle s’étend sur 9 ha et a connu une histoire d’unification, de subdivision et de réunification. La palette végétale classique de cette région est bien riche : hêtre, pin écossais, tilleul, chêne, bouleau, mais aussi le rhododendron ponticum, ou encore le myrique baumier et le saule.

Le jardin est entouré de zones forestières sur les limites forestières nord, sud et ouest. Les conditions d’obtention d’un permis de construire comprenaient la restauration des limites vieillissantes avec de nouveaux sujets. Nous avons notamment replanté quelques arbres intéressants comme un alignement de liquidambars ou encore des arbustes dans la forêt sud comme des groupes d’hamamélis, d’azalées, de pieris et de kalmias.

Le mélange naturel d’éléments formels autour des maisons et un langage plus naturel dans le jardin se révèlent très spontanés et se combien bien ensemble. L’étang circulaire fonctionne comme une porte d’entrée visuelle entre les deux maisons. La perspective est encadrée par des groupes d’arbres plus grands. Cette tension appliquée librement dans le jeu de perspectives assure une expérience très agréable. De plus, L’enchaînement entre les espaces ouverts et fermés crée un véritable parcours de découverte.